Solid ADN blog

Blog relié au logiciel de CAO Solid Edge

Assemblage Rapide

Flash fit

(Je n’ai pas accès à la version française sur mon poste, certaines captures d’écran seront donc en anglais)

L’introduction du mode Assemblage Rapide (AR) autour de la version 17-18 a causé un vague comme ST l’a fait, mais avec un peut moins d’ampleur.

Dernièrement j’ai été surpris de voir que des utilisateurs n’avaient pas encore adoptés cette fonctionnalité pour assembler des pièces.

Est-ce que les utilisateurs Solid Edge sont plus traditionnels que les autres utilisateurs FAO? Est-ce que les utilisateurs sont trop confortables dans leurs bonnes veilles pantoufles ?

Dans bien des cas l’intégration de nouvelles fonctionnalités dans les méthodes de travail  est du à un manque de formation.

Habituellement j’écris mes articles avec un esprit d’information dans le but d’éduquer le marché sur les possibilités qu’offre Solid Edge, mais cette fois-ci j’y vais avec un esprit de formation.

Concept Assemblage Rapide (AR)

L’Assemblage Rapide essaie de reproduire le mode de pensé de notre cerveau lors du positionnement d’une pièce dans un assemblage.

Lorsque nous prenons une pièce, le cerveau analyse la géométrie et envoie les informations nécessaire à nos mains afin de les déplacer/pivoter pour que deux pièces soient correctement alignées

Tout comme Keanu Reeve dans la Matrice qui voit les objets en terme de 0 et de 1

Matrix_Neo_realises_1024

SE as besoin de traiter les pièces au niveau mathématique. Les faces sont une série de 0 et de 1 et chacune des faces possèdent une normale.

La normale étant le vecteur perpendiculaire à une face pointant vers l’extérieur du volume de la pièce.

Ok je pars de loin, mais je vous avais averti que j’écris cet article avec la notion de formation en tête :-)

De plus je me demande combien d’entre vous avait ce concept de normale en tête pour leur travail ?

Voici ce que voit Solid Edge;

Normale vector

Comment interpréter les icônes d’assemblage

Je suis prêt à parier 1 million de dollars que beaucoup d’entre vous ne se sont jamais arrêté pour comprendre la signification des icônes d’assemblage.

Relation_01Relation_02Relation_03Relation_04Relation_05Relation_06Relation_07 Relation_09Relation_10

Relation_11     

Ok c’est bien, mais comment relier les icônes à la vision de SE?

Regardons attentivement les quatre premières relations d’assemblage, car elles sont utilisées par l’AR

Si vous regardez l’image de la pièce tel que vue par SE, vous remarquerez que les normales ressemblent étrangement à des flèches.

Commencez-vous à mieux comprendre les icônes d’assemblage !

Pour ceux qui sont visuel…

Relation_12

Lorsque vous demander à SE de placer les faces raccordées, il positionne les normales de façon à ce quelles pointent dans des directions opposées.

  • Pour l’alignement des faces, les normales pointes dans la même direction
  • Pour l’alignement axial les normales sont colinéaires
  • Pour l’insertion une combinaison d’axial, raccordement/alignement

Alors si vous passez votre temps à vous battre avec SE pour placer une pièce, représentez-vous mentalement la normale sur les faces que vous avez sélectionnées.

Soyez honnête, qui me doit 1 million ?

Quand je choisi une face comment SE sait quelle contrainte choisir ?

Voici un tableau qui résume la logique de placement :

Logic FR

Note 1: Pour déterminer s’il faut appliquer une relation de raccordement ou d’alignement de plans, l’orientation des deux faces est comparée et si les faces sont plus proches d’une solution de raccordement, une relation de raccordement est appliquée. Si les deux faces se rapprochent plus à une solution d’alignement de plans, une relation du type alignement de plans est appliquée. Vous pouvez utiliser le bouton Inverser ou la touche TAB pour appliquer une autre relation.

Note 2: Pour déterminer s’il faut appliquer une relation de raccordement ou d’alignement de plans, l’orientation des deux faces est comparée et si les faces sont plus proches d’une solution de raccordement, une relation de raccordement est appliquée. Si les deux faces se rapprochent plus à une solution d’alignement de plans, une relation du type alignement de plans est appliquée.

Lorsque vous utilisez la commande Assembler pour positionner une pièce déjà dans l’assemblage à l’aide de la commande Assemblage rapide, l’option Inverser est disponible quand vous sélectionnez des arêtes circulaires. Lorsque vous placez une nouvelle pièce dans un assemblage à l’aide de la commande Assemblage rapide en utilisant des arêtes circulaires, l’option Inverser n’est pas disponible. Vous pouvez modifier la relation ultérieurement.

 

Où sont mes contraintes ?

Une fois que cous avez placé une contrainte, elle se retrouve au bas du Pathfinder:

Pathfinnder

La barre de séparation peut-être déplacée pour accommoder le nombre de relations.

Les relations affichées représentes celles qui ont un lient avec votre sélection (Valve01)

La ligne dans la liste des relations représente votre sélection.

  • Les relations au-dessus pointent vers des pièces situées dans le haut de l’arborescence
  • Les relations au bas pointent vers des pièces au bas de l’arborescence.

Ceci fournis des informations importantes quand vient le temps d’ajuster votre assemblage. Vous avez le nom de la pièce, la valeur ainsi que le nom de la variable. Ce nom se retrouve dans le tableau des variables.

Un menu contextuel est associé à chacune des relations

Constraint RMB

 

Lorsque vous sélectionner une contrainte, le volet Placement devient disponible.

 

Placement

 

Comment accéder au mode Assemblage Rapide ?

L’assemblage rapide et le mode par défaut pour assembler, pas besoin de faire quoi que ce soit.

Quand vous:

  • Glissez déposé depuis Windows Explorer
  • Glissez déposé depuis une barre d’outils Windows
  • Copier/collez depuis Windows Explorer/Barre d’outil windows
  • Glissez déposé depuis l’onglet de bibliothèque
  • Glissez depuis la structure d’assemblage
  • etc..

La commande s’active automatiquement.

Si la pièce est déjà insérée dans l’assemblage :

  • Depuis le menu Accueil et le groupe assemblage cliquez :

Assemble command

Le volet Sélection est remplacé par le volet Assemblage

Path assemble

Il ne reste plus qu’à suivre les instructions…

Premier clique

Prompt 02

Deuxième clique

Mate overall

Une fois que la pièce à pris sa place

Prompt 03

Beaucoup d’utilisateur bousillent tout à la fin, ils essaie d’aller plus vite que  la machine. Avec la vitesse de l’éclaire il appuie sur la touche ESC

C’est un des nombreux exemples où la vitesse cause un inconfort et amène des plaintes :-)

Une fois que la pièce à pris sa position finale et que cela ne correspond pas à votre intention, la première chose à faire RETIRER VOS MAINS DU CLAVIER ET DE LA SOURIS  STOPE avant de faire une action quelconque

Désoler pour mes lecteurs français mais STOPE est un acronyme pour:

S – Stop (arrêter)

T – Think (penser)

O – Oberserve (observer)

P – Plan our actions (planification des actions)

E – Execute our action (exécuter les actions)

Dans la plus part des cas la touche tab sera la solution pour replacer la pièce dans la bonne orientation. Pour ceux qui préfère encore la vitesse et refaire l’ouvrage les touches CTRL-Z permettent d’annuler la dernière action.

 

Super j’ai utilisé la touche TAB, mais ma pièce est placée à un endroit bizzard je fais quoi là ?

  • T – Think. Penser à LA CHOSE LA PLUS IMPORTANTE À FAIRE DANS SOLID EDGE….LIRE

Qu’est-ce que l’invite vous demande après le premier clique. «cliquez……ou glisser pour déplacer la pièce»

  • E – Exécuter vos actions

Cliquez et glissez la souris pour déplacer la pièce. Assurez vous de ne pas cliquer deux fois, le deuxième clique est pour sélectionner la face de destination.

 

Qu’est-ce que je fait si j’ai cliqué au lieu de glisser ?

RETIRER VOS MAINS DU CLAVIER ET DE LA SOURIS  STOPE

  • T- Think…..quelle est la chose la plus importante à faire dans Solid Edge?

Quoi vous n’avez pas lu l’invite après le premier clique jusqu’à la fin…..

«Cliquez…..ou (RMB) Bouton droit de la souris pour changer votre sélection»

(Je n’ai pas la version française d’installée mais je pense que la traduction et assez proche).

Une fois cancellé votre sélection, cliquez et glisser de nouveau la surface pour déplacer la pièce de sa position actuelle.

Ok j’en ai une  bonne cette fois-ci

 

Comment prédire le comportement lors du positionnement ?

Si vous choisissez une surface cylindrique seule une autre face cylindrique ou les arrêtes seront disponibles. L’AR filtre automatiquement les surfaces en fonction de votre première sélection.

 

Ben oui toute une prédiction ?

Si vous avez bien lu le tableau qui résume la logique de placement, vous avez compris que les normales pour permettre à SE de choisir la bonne relation en fontion de la situation.

Êtes vous sourd PRÉDIRE LE COMPORTEMENT ?

OK…OK…OK j’y arrive….

De nouveau LISEZ la deuxième invite

«Cliquez…..ou glissez pour déplacer la pièce (CTRL pour la tourner)

Vous avez besoin de plus de contrôle pour prédire le comportement lors du positionnement…..

Lorsque vous utilisez l’onglet de bibliothèque dans l’EdgeBar, un aperçu est disponible au bas.

ASM preview

Si aucun aperçu n’est disponible, RMB (bouton  droit de la souris) sur l’arrière plan

RMB background

Ensuite assurez vous de cocher Interactif.

Une fois la bonne orientation établie dans l’aperçu, la pièce prendra cette orientation dans l’assemblage. Ceci assurera que l’orientation initiale sera proche d’une position qui vous permettre de prédire le comportement lors du positionnement.

Rappelez vous il n’est pas nécessaire d’avoir une orientation exacte, simplement être dans une position qui ressemble à la position finale.

Quelle sont les autres options diponibles ?

Lors du positionnement d’une pièce, cet icône est disponible

Option

Qui vous donne accès à :

Option windows

Comme l’information est disponible je ne la retranscrirais pas, simplement appuyez sur aide. Les options en gris seront disponibles lors du positionnement d’un assemblage qui répond à certains critères.

J’utilise souvent des références dans mes pièces pour les assembler comment les utiliser?

Encore une fois il s’agit de prendre le temsp de lire les informations, cela veux aussi dire regarder son interface. Lors de l’insertion d’une nouvelle pièce dans un assemblage, dans le haut volet assemblage, il y as un bouton qui permet de faire afficher les plans de la pièce  en cours de positionnement.

Construction

Si vous avez bien lu les paragraphes précédent, dans le menu contextuel de l’onglet de bibliothèque, il est possible d’activer « Afficher plan de référence» Au moment de déposer la pièce dans l’assemblage, les plans de référence des pièce seront disponible. Pour de petits assemblage je le recommande, mais pour les gros assemblages, cela fait trop d’information.

Losrque vous avez sélectionné le plan de référence de la pièce à placer, cliquez sur la pièce de destination avec la touche «R» pour faire apparaître ses plans de référence.

Justement parlant d’information…..?

Ceux qui se plaigne qu’il y as trop de pièce lorsqu’il insére un assemblage, dans le même menu contextuel, il y as une option qui permet d’utiliser une configuration lors du positionnement.

Conclcusion

Maintenant vous devriez avoir  une bonne idée de comment fonctionne l’assemblage rapide. Il ne devrait pu avoir de raison de ne pas l’utiliser. Dans 80% des cas il devrait répondre à vos besoins. Le 20% restant impliquer des relations tel que connexion, angulaire, engrenage.

Je me répète encore, si vous n’êtes pas sur concernant une commande demander une formation. Tout ce dont je montre/écrit dans ce blog est simplement du au fait que je prends le temps de me former et de former les autres utilisateurs.

Éviter les formations, c’est comme éviter les stations services en espérant se rendre à la prochaine. Et puis…….viens un moment ou vous devez marcher un ou deux kilomètres. «Pas si pire cela aurait pu être pire»…… Et vous recommencer semaine à près semaine la même routine. Puis vous découvrez que courir un ou deux kilomètre c’est plus rapide que marcher lorsque vous n’atteignez pas la prochaine station….

La formation vous donne la possibilité d’engager une discussion avec quelqu’un qui est en dehors de votre contexte de travail, qui as un point de vue différent. Il vous fera réaliser qu’au lieu de marcher ou de courir, vous auriez pu utiliser ce que vous avez oublié dans le coffre, des patins à roues alignées ou un bicycle :-)

Allez sur VImeo.com pour un série de vidéos sur l’assemblage rapide (Flash Fit).

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :