Solid ADN blog

Blog relié au logiciel de CAO Solid Edge

Inventor fusion ou AutoCAD revisité?

Au départ, je n’étais pas sur si je devais faire un article. Finalement il as été possible de télécharger le logiciel sous forme d’aperçu technologique, une sorte de version non officielle avant la beta, alors pourquoi pas y jeter un bref coup d’œil

Ma première impression me donne un goût de déjà vu. Nous sommes dans un monde AutoCAD, sans tous les icônes, les barre d’outils et les fonctionnalités à l’exception de la création multi corps.

 

Pour ceux qui suivent l’actualité anglophone un article de Paul Hamilton, mentionne que l’union des technologies proposé par Inventor Fusion as déjà eu lieu et ne constitue pas une nouveauté, du moins pour ceux qui ont adopté la technologie Synchronous. Ce que je suspect, Autodesk tente d’uniformiser (Fusion) toutes ses plates formes autour d’un seul noyau. Un peut comme Volkswagen le fait avec ses châssis automobile. Rappelons nous l’époque pas si lointaine où plusieurs technologies et plate forme se côtoyaient, différentes versions de DWG, Mechanical Desktop, Inventor, fichier .IPT etc….

Revenons au sujet principal Inventor fusion…..À l’ouverture du logiciel aucunes mentions ou distinctions n’est faites entre les pièces, le métal en feuille, les assemblages simplement un espace très dénudé.

Sans allez trop dans les détails, vous créer des volumes (corps) dans l’espace.

Pour créer ces corps, vous poussez/tirez sur des régions. Notez les options “Booléennes” ajouter, enlever, intersection et créer un nouveau corps

 

IFTP1_001 IFTP1_002

Une fois plusieurs corps crées, la structure de votre projet ressemble à ceci:

IFTP1_003

Ensuite vous créer de nouveaux documents (composants) qui  serviront de conteneurs pour vos corps. Ici le corps 1 et délacer dans le composant 2.

IFTP1_004 IFTP1_005

et ainsi de suite… vous pouvez déplacer/glisser un composant dans un autre composant

IFTP1_006

Devinez quoi, jusqu’à ce que j’écrive cette ligne, je n’avais pas encore sauvegarder de document……. les fichier créer par Inventor fusion sont au format .DWG. Ceci tend à confirmer que Inventor fusion est sur un base Autocad( ou à tous le moins une base commune) avec une saveur Inventor

Voici  les fichiers de la boite de “enregistrer sous” qui donne un bon aperçu des fichiers qui sont disponibles.

IFTP1_007

Je pense que cela vous donne un bon aperçu de ce que sera Inventor fusion. Je ne veux pas aller trop dans les détails, car cette “Technology Perview” as beaucoup choses qui ne sont pas encore au point ( il y a aussi d’autre bloggeurs spécialisés sur les produits Autodesk qui en feront une bonne dissection). Une des impressions qui m’as marqué le plus dans mon exploration, j’avais le sentiment de tenir une balle de tennis que je serrais très fort tout en essayant de manipuler les fonctions. Beaucoup de fonctions demandent de maintenir enfoncer les boutons de la souris lors de leur utilisations. Imaginer travailler à longueur de journée de cette façon, préparer vous une bonne séance de musculation pour les avant bras et le poignet.

Pour conclure, avez vous lus un de ses articles:

http://soliddna.wordpress.com/been-there-done-that-large-assembly/virtual-component/

http://soliddna.wordpress.com/been-there-done-that-large-assembly/virtual-component/virtual-components-a-more-indepth-coverage/

Cette fusion Inventor/Autocad semble opérer sur une base similaire à la technologie des composants virtuels disponible dans Solid Edge. Ce qui semble nouveau pour eux a été initié dans Solid Edge il y as quelques versions. Devrons nous alors renommer Synchronous Technology Fusion lorsque les composants virtuels seront synchronisé??? ( désoler, la porte étant grande ouvert, je n’ai pu résister)

J’estime que les technologies rendues disponibles dans leur laboratoire internet se retrouve en production un an après leur disponibilité. Il sera donc raisonnable de penser voir cette technologie faire son apparition avec la version 2011 ou 2012 dans le pire des scénarios. Solid Edge en sera alors à sa troisième version de la Synchronous Technology.

Maintenant avec un peu de recul et tout cette nouvelle information, je peux dire que les pièces sont maintenant en place sur l’échiquier. Le champs de bataille et maintenant connu. Seul un joueur semble cacher son jeu Solidworks.

Note:

Suite à mon exploration, je voudrai corriger une note que j’ai pu laisser dans une discussion. J’avais écrit qu’il semblait que les solides restaient attachés à leurs esquisses. Ce n’est pas le cas, j’ai été en mesure de supprimez une esquisse sans affecter le solide. Si ma mémoire ne me fait pas défaut, cela reste dans la même philosophie que AutoCAD.

27 juin 2009 - Posted by | Divers | , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :