Solid ADN blog

Blog relié au logiciel de CAO Solid Edge

A CAD smackdown – direct vs. parametric modeling

Hier se tenais le webcast “Direct vs Parametric” du magazine CADAlyst.

Le sujet : Pourquoi et comment inclure la modélisation direct et/ou parametric au sein de votre entreprise?


J’abonde un peu dans le sens de Matt Lombard, je trouve le titre du débat inadéquat. Ne pas oublier que j’ai une vision Solid Edge de la question…

« .. First. The title. Direct v Parametric. Some of the panelists weighed in on this too. I think it would be better called Direct vs History. Almost any name you could come up with has some flaw, but to me, the two competing interests here are Direct editing and History modeling… »

Il est possible d’avoir une conception qui regroupe l’édition directe et la paramétrie.

Exemple si je prends une fonction d’édition direct

clip_image001

Je peux tirer sur une face,

clip_image003

et une operation supplémentaire sera crée dans le pathfinder de la pièce ansi qu’un paramétre dans le tableau de variable qui sera associé à l’édition direct.

clip_image005 clip_image007

clip_image009

Maintenant si nous regardons sous un autre angle soit celui de l’historique vs non-historique.

Encore ici, il est possible d’avoir une conception avec les deux approches.

Il est possible de tirer sur la même surface sans avoir d’entrée dans l’historique de la pièce

clip_image011

Si nous poussons la comparaison encore un peu plus loin, il est possible d’avoir de la paramétrie sans avoir d’historique. Ici aucune entrée n’est présente dans le Pathfinder, cependant nous avons un paramètre qui permet de contrôler la topologie de la pièce.

clip_image013

Maintenant quel est le vrai débat relié à l’introdution des nouvelles technologies de modélisation et d’édition?

Modélisation linéaire ou non-linéaire.

Ok je suis dans doute le seul à aborder le débat avec cette vision, mais je suis intimement convaincu que cela reflète beaucoup mieux le vrai débat.

Il ne sagit pas de savoir si nous avons un historique ou non, si nous avons des paramètres ou non, car il possible de mixer l’ensemble de ses techniques dans un seul environnement.

La question est de savoir comment je peux naviguer à l’intérieur de ma conception pour la créer ou la modifier?

Puis-je rapidement changer le comportement de ma conception pour favoriser un changement qui n’as pas été prévu?

Est-ce que la position des perçages doit toujours être définie en relation avec le bord de la pièce, ou l’inverse peut-être envisageable?

Pourquoi je ne peux pas verrouiller une portion de ma pièce sans affecter le reste de ma conception?*

Percevoir le débat avec une vision linéaire ou non-linaire reflète mieux la vraie nature du débat et permet de mieux comprendre le choc culturel et la transformation que vie la communauté CAD.

* Pour les utilisateurs de SW qui demandent de pouvoir verrouiller une partie de leur fonctions technologiques , Dans un environnement synchronous vous pouvez définir une relation « Ground » sur un groupe de surfaces, pour verrouiller leur positon dans l’espace. Dans un environnement de conception non-linéaire ceci est supporter nativement.

25 février 2011 - Posted by | SEwST, Synchronous Technology, Uncategorized, Webcast

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :