Solid ADN blog

Blog relié au logiciel de CAO Solid Edge

Assistant de Relation

Avec l’introduction de la nouvelle interface, certains d’entrevous avez sans doute redécouvert de nouvelles fonctionnalités enterrées sous une interface trop personnalisée.

  1. Première réaction, vous vous êtes sans doute dit, je n’ai jamais eu besoin de cette fonction dans mon interface personnalisée pour quoi l’utilisée!
  2. Deuxième réaction, humm je me rappelle vaguement mais je ne suis pas familiarisé avec cette commande et mon temps est trop précieux pour utiliser de nouvelles commandes.
  3. Troisième réaction, pourquoi pas y jeter un coup d’œil, je ne l’utilisais pas avant, je n’ai rien à perdre à part sauvé du temps.

Quelle est cette fonction que nous venons sans doute de redécouvrir?

Comme le titre le mentionne «L’assistant de relation d’assemblage»

Cette fonctionnalité vous aide à placer ou redéfinir en lot plusieurs contraintes. J’estime que 60 à 80% de toutes les contraintes peuvent être reconnues automatiquement par le système.

STOP je n’ai pas dit que le système travaillait automatiquement de lui même pour résoudre vos problèmes. Vous devrez faire un certain effort intellectuel pour guider l’assistant. Ceci est toujours mieux de courir pour de l’essence

 

Relations d’assemblage

Dans un monde parfait, une fois qu’une pièce a été placée dans un assemblage, nous n’aurions pas à toucher aux relations d’assemblage. Lorsque nous réorganisons les pièces de l’assemblage, le logiciel devrait être en mesure de comprendre notre intention et ajuster le type, la distance et l’orientation de chacune des relations.  Et par dessus tout appliquer les contraintes sur les bonnes surfaces.

Ceci représente une équation à quatre variables et il y a autant de variations qu’il y a de combinaisons de surfaces, donc beaucoup de calcul en perspective.

Dans un article précédant j’ai abordé la commande «FlashFit».

Cette commande est parfaite lorsque  nous avons à travailler avec une seule pièce au sein d’un assemblage et que cette pièce ne possède aucune contrainte.

 L’utilisateur défini manuellement chacune des relations nécessaires au positionnement de la pièce.

 

Relation -Étape de création

Règle général les relations d’assemblage nécessite entre cinq et six étapes incluant la sélection du type de contrainte.

step

Selon la situation, Solid Edge et en mesure de résoudre deux, trois voir quatre  étapes selon la logique de sélection

  •         Le type de contrainte
  •         La pièce d’origine
  •         La pièce de destination
  •         L’orientation

Ce qui laissant dans les cas les plus évidents deux clicks à l’utilisateur.  La face de départ et la face d’arrivée.

Si vous maîtriser bien les options et prenez un peu de temps pour la préparation, un seul click sera nécessaire.

Mais qui as du temps pour de la préparation qui en plus demande de la gestion? Qui a le temps de faire la gestion du temps ces temps ci?….. Un autre sujet que je me réserve pour plus tard….😉

Si j’ai besoins de placer plusieurs contraintes sur plusieurs pièces qui sont en position dans mon assemblage? Si  j’ai besoin de redéfinir des relations? Si j’ai besoin d’importer un assemblage qui me vient d’un client ou d’un fournisseur?

Le processus de placer des contraintes devient alors long  et fastidieux.

Comment en tant que concepteur je peux réduire le temps alloué au remplacement des contraintes?

 

L’assistant de relation d’assemblage.

L’assistant de relation nous permet d’économiser temps, énergie et frustration lorsque viens le temps de redéfinir les relations d’assemblage de notre projet. Cette commande est aussi pratique lorsque jumelé avec la commande miroir en assemblage.

Pour activer la commande, sur le Bandeau, dans l’onglet Outils le groupe Assistant.

ara-group

 

ARA – Options

L’ARA dispose d’option générale pour le guider dans la résolution du choix des contraintes.

general-option

Une fois les options générales définies, Solid Edge propose se suivre trois étapes simple

three-step1

 

ARA – Sélection des contraintes

La dernière étape est celle où l’utilisateur intervient pour lancer la reconnaissance des relations.

relation-selection

Dans le haut de la fenêtre, l’utilisateur indique les relations qui seront reconnues.

Avec le bouton « Process » il lance l’analyse.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le résultat de l’analyse sera présenté dans la portion du milieu de la fenêtre.

resultL’utilisateur peu alors décider quelles relations il veut garder en utilisant les cases à cocher.

Avec le bouton « Accept » il valide sa sélection.

L’utilisateur peut alors recommencer le processus avec une autre combinaison de relations ou de pièces.

 

 

 

 

 

 

 

 

Conclusion

Utilisé judicieusement et avec un peu d’entrainement, idéalement une bonne formation, l’assistant de relation sera un outil important dans votre arsenal de conception.

Utiliser en combinaison avec le miroir d’assemblage et la conception en place et la commande transfert, il sera plus facile que jamais de modifier la structure de votre projet pour en tirer le maximum de performance.

 

VIdéos disponibles

http://vimeo.com/2395425

http://vimeo.com/2395444

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :