Solid ADN blog

Blog relié au logiciel de CAO Solid Edge

"Been there done that" – Gestion des propriétés

Note: Pour des raisons de logistique les images viennent du logiciel en version anglaise.

Quand vient le temps de travailler avec les propriétés, Solid Edge offre un vaste éventail de fonctionnalités:

Les propriétés jouent un rôle important quand vient le temps de concevoir.

Les propriétés influencent la conception de la pièce, sa fabrication, sa livraison etc…il est important de les saisir le plutôt possible dans le processus (cycle de vie).

Pour cette raison, Solid Edge affiche la boîte des propriétés lors de la première sauvegarde de votre pièce.

Ceci assure que le créateur du fichier (qui n’est pas toujours le concepteur) n’oublie pas d’informations importantes surtout en début de projet.

Beaucoup d’information à propos de ce sujet pour n’en faire qu’un aperçu rapide. Il y aura sans doute beaucoup de questions au fur et à mesure que vous lirez cet article.

Les commentaires seront les bienvenus.

Mais pour les discussions de grande haleine, je vous recommande un des groupes Yahoo

Francophone: http://groups.yahoo.com/group/solid_adn

Anglophone: http://groups.yahoo.com/group/solid_dna

Propriétés

alt

Vous accéder aux trois outils de base pour la gestion des propriétés à partir du menu application.

  • Base de donné matière
  • Propriété du fichier
  • Gestionnaire des propriétés
Propriétés – Base de données matières

altalt

Faire le bon choix du matériel tôt dans le processus  est souvent une action sous estimée car le type de matériel influencera tout le processus.

Pour aider les concepteurs à adopter des bonnes pratiques, il est possible de faire afficher la base de données matière à création d’un nouveau document pièce.

 

Pièce machinée

Pour les pièces machinées déterminer le matériel depuis la liste déroulante dans le haut de la fenêtre.

  • Pour ajouter un matériel inscrire un nouveau nom et remplir les caractéristiques, le bouton «Ajouter à la libraire» sera disponible.
  • Pour modifier un matériel changer les valeurs affichées, le bouton «mettre à jour» sera disponible.
  • Pour copier un matériel existant Indiquer un nouveau nom, le bouton «Ajouter à la libraire» sera disponible.

Métal en feuille

Pour les pièces de métal en feuille, un onglet supplémentaire est disponible «Jauge» pour définir les paramètres de base. Pour vous assurer d’avoir un déplié aux bonnes dimensions il existe deux méthode.

  • Facteur fibre neutre
  • Formule personnalisée

Pour les formules personnalisées définir les paramètres suivants:

  • Épaisseur de matériel
  • Rayon de pliage
  • Angle de pliage
  • Longueur dépliée

Il est possible de créer autant de table que nécessaire afin de répondre à plusieurs besoins. Si plusieurs tables son disponibles simplement indiquer le nom de la table à utiliser.

Ce sujet fera sans doute un article plus détaillé dans le futur.

Rendu

alt

Un des avantages de la base de données matière, elle centralise l’information. Il est donc possible de définir le type de rendu à utiliser et les hachures pour la pièce lors de la mise en page:

  • «Style de face  et remplissage»…..Défini le rendu utilisé dans la zone de travail ainsi que le style de remplissage utilise lors des vues de coupe.
  • «Rendu»….Défini le rendu qui sera utilisé dans le module de rendu réalistique «Explosion-Rendu-Animation (ERA).

Évidemment il est toujours possible  pour l’utilisateur d’appliquer des rendus personnalisés tant sur une pièce que sur une seule face en utilisant l’outil «Peinturer pièce».

alt

Propriété – Propriétés du fichier

Les propriétés du document constituent des éléments importants nécessaires à la gestion.

A l’aide des propriétés du document, vous pouvez stocker les informations le concernant à l’intérieur même de ce dernier, au lieu de les stocker dans une base de données séparée.

Cela rend plus facile les opérations de recherche des documents et des informations qu’ils contiennent.

Vous pouvez afficher, modifier et stocker les propriétés d’un document à l’aide de la commande « Propriétés du fichier » du menu Application

Au sein d’un assemblage, le menu contextuel de la pièce vous donnera accès aux propriétés du fichier sélectionné.

Il s’agit d’un point central pour la création des propriétés, plusieurs onglets sont disponible pour aider la gestion des données nécessaire pour la liste de matériel (BOM).

General

alt Pas grand chose à dire car c’est le système qui prend en charge cet onglet.
Sommaire
alt
Ici on retrouve les principales informations de base nécessaire à une bonne gestion.
J’attire votre attention sur les champs «Category» et «Keyword». Solid Edge vous permet de classé votre pièce immédiatement pour favoriser la recherche et le classement.

Il y a aussi le nom du modèle qui a servi à créer la pièce. Les pièces issues du même modèle possèdent souvent des caractéristiques qui leur permettent une certaine interopérabilité.

Les listes déroulantes contiennent des valeurs prédéfinies, ce qui prévient les erreurs de saisie, de ponctuation ou de majuscule etc….

Plus loin je parlerai un peu plus en détail des menus déroulants.

Statistics

alt L’information contenue dans l’onglet statistique facilite la gestion des fichiers:

  • Dernière date de modification
  • Dernière date d’accès
  • Qui as effectué la dernière sauvegarde

Qui est présentement propriétaire du fichier, pratique quand plusieurs personnes travail en même temps sur un même projet.

Il est possible d’avoir accès en temps réel à ces informations de puis l’assemblage.

Pour le gestionnaire du département de CAD ceci est comme de l’or.

Project

alt Information relative au projet incluant la révision.

Remarquer la case à cocher «Hardware» (quincaillerie).

Vous êtes en mesure de concevoir une pièce et de l’identifiée comme une pièce de quincaillerie.

Une pièce achetées chez un fournisseur qui est utilisé tel quelle peut être identifiée de la sorte facilitant l’identification des pièces à fabriquer.

Les pièces identifiées comme quincaillerie pourront recevoir un traitement spécial lors de la mise en plan.

Status

alt ADN cela vous rappel quelque chose…

Vois un autre bon exemple.

Au cœur même des propriétés, il est possible de voir que les fichiers Solid Edge possèdent un bon code génétique.

Les fichiers Solid Edge sont prêt à être incorporés dans un environnement géré (Teamcenter ou insight)

Ce qui est magnifique dans tout cela,  vous pouvez utiliser cette fonctionnalité dans un environnement de gestion manuel.

Beaucoup de compagnie qui débute ne possède pas assez de vécu pour justifier un logiciel de gestion.

Cette portion de la génétique permet aux compagnies de développer de bonnes et saines pratiques d’entreprise sans avoir à investir des sommes importantes.

Lorsque le temps sera venu il sera facile de faire une migration vers un environnement gérer.

Disponible

Indique que tous les auteurs peuvent accéder au document sélectionné. Un auteur peut modifier l’état du document en le remplaçant par un des états suivants : En création/modification, En vérification, En diffusion, Figé ou Obsolète. Cette option permet de modifier l’état d’un document. Si le document actif ne fait pas partie d’un ensemble, vous pouvez modifier l’état du document de Disponible à n’importe quel autre état.

En création/modification

Indique qu’une personne travaille actuellement avec le document sélectionné. Le nom de cette personne est affiché près du nom du document dans la zone Affichage.  Seul l’utilisateur ayant ouvert le document ou un coordinateur peut changer l’état du document en question.  Si le document actif n’appartient pas à un ensemble de documents, vous pouvez changer l’état si vous êtes la personne qui l’a déterminé initialement.  Les autres utilisateurs peuvent extraire le document mais il sera ouvert dans Solid Edge en lecture seule.

En vérification

Permet d’indiquer que le document est en cours de vérification.  Tous les utilisateurs peuvent modifier le document. L’état peut passer de En vérification à tout autre état.

En diffusion

Permet d’indiquer que le document sélectionné a été approuvé. Une fois diffusé, le document est en lecture seule, sauf au niveau du coordinateur. Un coordinateur peut ouvrir un document diffusé en lecture-écriture dans une bibliothèque gérée. Bien que les autres utilisateurs ne puissant pas modifier ce document, ils peuvent créer une révision de ce dernier. Ce nouveau document suivra son propre cycle de vie. Pour empêcher toute modification du document, il faut affecter l’état Figé.

Figé

Permet d’indiquer que le document sélectionné ne peut plus faire l’objet de modification.  Le document est en lecture seule lorsqu’il est figé. Bien que vous ne pouvez pas modifier ce document, vous pouvez utiliser la commande «Enregistrer sous» de Solid Edge ou depuis Insight Connect : Gestionnaire des révisions: la commande «Action Réviser» pour créer une nouvelle révision du document. Ce nouveau document suivra son propre cycle de vie. Si le document est figé et qu’il se trouve dans un dossier géré, le document ne peut être ouvert qu’en lecture seule par tout autre utilisateur, y compris un coordinateur.

Obsolète

Permet d’indiquer que le document n’est plus la dernière version, mais qu’il est disponible en lecture seule.  Seul un coordinateur peut apporter des modifications au document. Les autres utilisateurs ne peuvent pas le modifier.

Unités

alt L’onglet des unités contient toutes les informations relatives aux unités pour bâtir votre pièce.

Les informations  les plus courantes tel que la longueur, les angles, l’air sont disponible en avant plan.

La précision s’étant de zéro décimale à sept chiffre après la décimal et peut être arrondie en fraction allant de 1/2 à 1/64.

L’Utilisateur peux définir le comportement de l’arrondie à la valeur supérieur:

  • Toutes valeurs (.625 = .63, .635 = .64)
  • Seules impaires (.625 = .62, .635 = .64)

Aperçu

Aide l’utilisateur pour la création d’une miniature qui sera utilisée lors de la navigation dans « Windows explorer » ou lors de l’ouverture d’un fichier. L’aperçu est mis à jour lorsque l’utilisateur fait une sauvegarde. L’option sur demande permet de créer un aperçu statique qui sera mi à jour uniquement lorsque l’utilisateur le demande.

Personnaliser

alt Chaque compagnie possède son propre jeu de propriétés nécessaire à la bonne gestion. Pour cette raison l’onglet personnalisé est important.

Vous commencer par donner un nom.

Ensuite vous déterminé le type depuis le menu déroulant.

alt

Puis vous indiquer la valeur.

 

 

Variables exposées en tant que propriétés personnalisées.

alt

Vous pouvez sélectionner des variables au sein d’un fichier de pièces et d’assemblages et les exposer en tant que propriétés personnalisées à l’aide des colonnes «Exposé» et «Nom exposé» de la table des variables.

Les variables exposées sont ensuite affichées dans la liste «Propriétés» dans l’onglet « Personnaliser » de la boîte de dialogue « Propriétés du fichier ».

Cette opération rend les variables disponibles dans l’environnement « Mise en plan » (afin de les inclure dans des annotations, par exemple), dans le Gestionnaire des propriétés et dans Insight Connect et d’autres interfaces SharePoint associées.

Les variables exposées sont affichées dans la liste propriétés dans l’onglet «Personnaliser» dans l’ordre dans lequel elles ont été exposées dans la table des variables. S’il faut changer l’ordre de la liste propriétés, décochez les cases des variables exposées, puis cochez les variables à afficher dans l’ordre d’affichage désiré dans la liste propriétés.

 

Fichier Propseed.txt

Depuis le début de cet article j’ai présenté beaucoup de d’endroit où les propriétés peuvent être écrite et enregistrées.

Beaucoup  ont une liste déroulante.

La question qui vous vient en tête: Comment remplir ces listes?

La réponse: Le fichier propseed.txt.

Le fichier propseed.txt est un fichier qui sert à alimenter les propriétés de la boîte de dialogue «Propriétés du fichier»

Le fichier est situé, par défaut, dans le dossier du programme Solid Edge.

Vous pouvez indiquer à Solid Edge de rechercher le fichier propseed.txt dans un dossier différent, y compris un autre dossier situé sur le réseau. Après avoir indiqué l’emplacement, cliquez sur Mettre à jour.

Une fois défini l’emplacement, à la première sauvegarde de votre pièce, les propriété sont alimenté par le fichier propseed avec la valeur par défaut établi par l’utilisateur.

L’utilisateur peu alors réviser le contenu des propriétés. Une fois le bouton «OK» cliquer, les valeurs sont alors enregistré dans le fichier.

En cours de conception, il est toujours possible de modifier les valeurs afin de refléter l’évolution du projet.

 

Pièces non graphiques

Les pièces non graphiques sont un autre excellent exemple de bonne pratique.

Souvent au cours de ma carrière j’ai eu l’occasion d’entendre des histoires d’horreurs venant de concepteur qui ont migré vers Solid Edge. Les logiciels qui offrent trop de liberté dans la manipulation des listes de pièces en dehors du 3D ouvrent une porte vers des erreurs couteuse.

Dans les erreurs les plus courantes que j’ai pu voir est la manipulation des listes de pièces pour gagner du temps au lieu de faire en sorte que le 3D reflète les conditions réelles du plancher.

Au lieu de permette la manipulation de la liste de matériel en ajoutant une nouvelle ligne dans la liste, nous utilisons le concept de pièce non graphique.

Les assemblages comprennent souvent des composants n’exigent pas d’être modélisés comme la peinture, la graisse, l’huile, les étquettes, etc. Ces pièces non graphiques doivent néanmoins figurer dans les listes de pièces et nomenclatures créées pour l’assemblage.

Dans Solid Edge, la commande « Propriétés du fichier » du menu application des environnements Pièce et Tôlerie permet d’affecter des propriétés personnalisées à un document de pièce vide. Ces propriétés personnalisées servent à définir les informations nécessaires pour ces types de pièces.

Vous pouvez créer deux types de pièces non graphiques :

· Les pièces demandant un type d’unité et une quantité

· Les pièces pour lesquelles ces données ne sont pas nécessaires.

Pièces non graphiques – Pièces avec un type d’unité et une quantité

Certaines pièces non graphiques demandent un type d’unité et une quantité. Par exemple, vous pouvez avoir besoin de quatre litres d’huile dans un assemblage de moteur. Ainsi, vous pouvez créer un document de pièce nommé HUILE.PAR, puis définir le type d’unité litres dans ce document. Lorsque vous placez le document huile.par dans l’assemblage par la suite, vous pouvez définir la quantité à l’aide de la commande Propriétés de l’occurrence du menu Edition.

Pièces non graphiques – Pièces sans type d’unité, ni quantité

D’autres pièces non graphiques ne demandent ni type d’unité ni quantité. Par exemple, il faut une petite quantité de graisse entre plusieurs pièces de l’assemblage. Ces types de quantités de pièces sont généralement désignés sous l’intitulé Selon besoins dans la liste de pièces ou la nomenclature. Pour ces types de pièces, il faut définir les propriétés personnalisées et la chaîne de texte dans le document de pièce. Il n’est pas nécessaire de modifier les propriétés de l’occurrence dans l’assemblage.

Pièces non graphiques – Placement de pièces non graphiques

Comme il n’est pas nécessaire de positionner les pièces non graphiques à l’aide de relations d’assemblage, vous pouvez les placer en les faisant simplement glisser dans l’assemblage, tout en maintenant la touche MAJ enfoncée.

 

Rapport

altLes rapports d’assemblage servent à générer la liste des pièces et sous-assemblages d’un assemblage. Les informations sont recueillies à partir des propriétés du document pièce ou assemblage mis en référence.

Vous pouvez exécuter la commande « Rapports » depuis l’environnement Assemblage de Solid Edge, le Gestionnaire des révisions ou l’Explorateur de Windows.

Dans l’Explorateur, cliquez  à l’aide du bouton droit de la souris, puis sélectionnez la commande Rapports du menu contextuel. Il n’est pas obligatoire d’ouvrir le fichier assemblage pour en extraire les données

Si le «Viewer» est installé, la fonctionnalité de «Rapport» est disponible. Ceci est très pratique quand un autre département  a besoin de l’information relative à une liste de pièce et ce à n’import quel moment en cours de projet.

Parmi (among)

Permet de définir les pièces et assemblages à inclure dans le rapport.

· Toutes les pièces de l’assemblage.

· Seulement les pièces affichées.

· Seulement les pièces sélectionnées.

Liste des pièces (bill of materials)

Permet d’afficher une liste des sous-assemblages et des pièces qui n’énumère qu’une occurrence de chaque pièce donnée d’un sous-assemblage ainsi que sa quantité.

Liste multi-niveaux des pièces (exploded bill of materials)

Permet d’afficher une liste des sous-assemblages et des pièces qui énumère séparément chaque occurrence d’une pièce. Ce type de rapport permet d’obtenir des informations sur les propriétés spécifiques par rapport à une occurrence.

Résumé de pièces unitaires (summary of atomic part)

Permet d’afficher un récapitulatif de toutes les pièces unitaires de l’assemblage. Ce type de rapport est utile lorsqu’il y a des assemblages qui comprennent des sous-assemblages, mais que les sous-assemblages ne doivent pas figurer dans la nomenclature. Le rapport généré ressemble à un assemblage d’un seul niveau.

Nomenclature (part list)

Permet d’afficher un récapitulatif de toutes les pièces et de tous les sous-assemblages de l’assemblage. Les pièces des sous-assemblages ne sont pas comprises dans la liste.

Développer sous-assemblages d’assemblage soudé

Permet de déterminer la manière dont les assemblages soudés sont gérés dans un rapport d’assemblage. Lorsque vous sélectionnez cette option, les pièces d’un assemblage soudé sont comprises dans le rapport. Lorsque vous désélectionnez cette option, un assemblage soudé est géré comme un seul composant. Certaines sociétés gèrent un assemblage soudé comme un seul composant dans les rapports d’assemblages.

 

Report – Format

Le format permet de définir l’information à visualisez, l’ordre des colonnes, l’ordre de trie etc….

Report – Enregistré sous

Permet d’ouvrir la boîte de dialogue Enregistrer sous pour permettre d’enregistrer le rapport en indiquant l’emplacement, le nom du document et le type de sortie.

Imprimer

Permet d’ouvrir la boîte de dialogue Imprimer pour permettre d’imprimer le rapport.

Copier

Permet de copier le rapport en format texte vers le Presse-papiers en séparant les colonnes par des tabulations. Il est ensuite possible de copier le rapport du Presse-papiers dans un tableur, un document texte ou un plan ou dessin.

Nouveau rapport

Permet de fermer la sortie du rapport et d’ouvrir de nouveau la boîte de dialogue Rapports pour le type de rapport en cours de création

 

Annotation

L’ajout de texte, de notes et d’annotations joue un rôle essentiel dans la réalisation de dessins. Les annotations sont constituées de texte et de graphiques fournissant des informations sur le modèle. Les annotations en 3D utilisent les fonctionnalités de PMI.  Il existe plusieurs types d’annotation (11) mais selon le point de vue de cet article ceux qui nous intéressent comporte cet Icône:

alt

Une fois que vous avez appuyez sur cet icône un large éventail de possibilités s’ouvrent à vous pour récupérer des propriétés

altDepuis document actif

Permet d’indiquer que les valeurs des propriétés sont récupérées du fichier actif.

Variables du document actif

Permet d’indiquer que les valeurs de propriétés sont récupérées des variables de la table des variables du fichier actif.

Référence nommée

Permet d’indiquer que les valeurs des propriétés sont récupérées du fichier en référence qui est actuellement en surbrillance dans la zone Pièces.

Référence de type index

Permet d’indiquer que les valeurs des propriétés sont récupérées de l’index historique des fichiers modèle insérés dans la vue en plan. Vous pouvez voir la séquence des fichiers insérés dans la zone Pièces.

La chaîne Référence de type index donne accès aux informations sur l’assemblage du premier niveau.

Depuis connexion graphique

Permet d’indiquer que les valeurs des propriétés sont à récupérer comme suit :

Si l’annotation est connectée à une pièce dans un sous-assemblage, les informations sont récupérées du sous-assemblage.

Si l’annotation est connectée à une pièce dans un assemblage de premier niveau, les informations sont affichées à partir de la pièce.

La chaîne Depuis connexion graphique donne accès aux informations sur l’assemblage du premier niveau. Dans les documents d’assemblage, elle permet de récupérer des valeurs des propriétés depuis une occurrence de premier niveau, que cette occurrence soit un assemblage ou qu’elle soit une pièce.

Depuis connexion graphique vers Pièce

Permet d’indiquer que les valeurs des propriétés sont à récupérer de la pièce à laquelle l’annotation est connectée.

Propriétés

Permet d’afficher la liste des propriétés disponibles en tant que champs propriété. Pour sélectionner une ou plusieurs propriétés, cliquez un nom de propriété, puis cliquez le bouton Sélectionner pour l’ajouter à la zone Champ propriété au bas de la boîte de dialogue. Vous pouvez aussi double-cliquer la propriété pour l’ajouter à la liste.

 

Gestion des propriétés

Même avec une bonne gestion des propriétés, il vient toujours un moment où une édition en lot est nécessaire. Une autre situation est lorsqu’il y a modification, création de nouvelles propriétés qui affecte plusieurs pièces. Pour réaliser ceci:

  • Propriétés physiques
  • Gestionnaire des propriétés physiques
  • Gestionnaire des propriétés
Gestion des propriétés – Propriétés physiques
altalt

Cette commande permet d’effectuer le calcul des propriétés physiques d’une pièce ou d’un assemblage. À partir de cette fenêtre il est possible de faire afficher le centre de masse et de volume (dans ce cas ci un assemblage).Une fois affiché il est possible de les voir dans une mise en plan et de pouvoir les localiser précisément.

Gestion des propriétés – Gestionnaire des propriétés physiques

alt

Cette commande permet d’afficher, de modifier et de gérer les propriétés physiques de toutes les pièces de l’assemblage actif. Ceci est utile car vous pouvez afficher et modifier les propriétés physiques pour toutes les pièces à la fois, plutôt que d’ouvrir chaque document de pièce pour effectuer la même opération à plusieurs reprise.

Vous pouvez utiliser les options de la boîte de dialogue « Gestionnaire des propriétés  physiques » pour affecter ou modifier des propriétés de pièce du type matière, densité, etc. Vous pouvez aussi ajouter des colonnes, trier et rechercher des propriétés existantes, imprimé, etc. Lorsque vous cliquez le bouton « Tout mettre à jour », les modifications apportées aux propriétés physiques sont calculées pour les pièces et l’assemblage.

Lorsque vous enregistrez le document d’assemblage, toute modification apportée aux propriétés physiques des documents de pièce sont enregistrées dans ces documents.

Si les documents de pièce sont en lecture seule, les cellules des propriétés physiques du document en question sont affichées à l’aide d’une couleur d’arrière-plan différente pour indiquer que ces propriétés physiques sont en lecture seule, donc ne peuvent pas être modifiées.

Lorsque vous affectez une matière à une pièce à l’aide du « Gestionnaire des propriétés physiques », Solid Edge recherche les propriétés de la matière dans la base de données matières et si une valeur de densité existe pour cette matière, elle est automatiquement affichée dans la colonne appropriée.

Si certaines des pièces de l’assemblage manquent de valeur de densité, lorsque vous cliquez le bouton « Tout mettre à jour », la boîte de dialogue « Densité non affectée » est automatiquement affichée. Vous pouvez sélectionner une matière par défaut pour toutes les pièces sans densité ou affecter une matière pièce par pièce.

Vous pouvez utiliser la commande « Propriétés physiques » du menu Inspection pour indiquer s’il faut afficher les symboles de propriétés physiques pour l’emplacement des centres de masse et de volume et l’orientation de l’axe principal

Gestion des propriétés – Gestionnaires des propriétés
alt

Cette commande permet de modifier les propriétés existantes ou de créer de nouvelles propriétés pour un ou plusieurs documents dans Solid Edge.

Vous pouvez utiliser la commande « Gestionnaire des propriétés » pour modifier les propriétés du document actif, d’un groupe de documents que vous définissez ou de tous les documents utilisés dans un assemblage ou une vue en plan d’un assemblage.

L’interface tabulaire du gestionnaire des propriétés facilite la visualisation et la modification simultanées de toutes les propriétés de document d’un groupe de documents. Cette possibilité permet d’éviter la nécessité d’ouvrir chaque document individuellement pour le modifier et donc, améliore la productivité.

La visualisation simultanée de toutes les propriétés d’un groupe de documents facilite également l’harmonisation des propriétés du groupe.

Il est possible d’ouvrir le gestionnaire de propriété depuis:

  • Un environnement de pièce ou de métal en feuille
  • Un assemblage
  • Une mise en page
  • Depuis l’explorateur window par le bais de « Visualisation et annotation »

 

Propsynch add-on

Cet utilitaire automatise le processus de génération des propriétés personnalisées en fonction des critères utilisateur.

Un des avantages et d’éliminer les erreurs dû au facteur humain quand viens le temps de saisir des valeurs basés sur certaines règles

Cet utilitaire a été développé originalement par Mobius Technology inc.. Cependant avec la fusion avec Designfusion, les utilisateurs existants de Solid Edge devrait contacter Designfusion pour avoir plus de détails sur l’utilitaire « Propsynch ».

Beaucoup d’information ont été couvert avec cet article, une partie est sans doute connue, une autre servira de rafraîchissement. Pour ceux qui ne connaissent pas le logiciel vous avez maintenant un aperçu des possibilités offertes par le logiciel pour la gestion des propriétés.

Les commentaires sont bien reçus.

Pour ceux qui désirent entreprendre des discussions de plus longue haleine ne pas oublier le groupe Yahoo

http://groups.yahoo.com/group/solid_adn

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :